Jnana Yoga : la Voie de l’Esprit

Jnana signifie connaissance (le mot gnose vient de ce terme sanskrit). Dans ce contexte, ce terme désigne la reconnaissance directe et instantanée de la nature essentielle de l’esprit. Ce Yoga contemplatif se rapporte donc à la Voie de l’Essence (Shivopaya).

L’état de Jnana, qui est l’état de réalisation spirituelle, consiste en l’accès à la connaissance à la fois sapientiale et expérientielle de la Nature primordialement non-duelle de l’esprit. Parce que cette connaissance ou reconnaissance de la base fondamentalement pure de l’esprit ne peut être réalisée que par une expérience directe et intime de sa nature transcendantale, le Jnana Yoga correspond également à ce qu’on nomme la « Voie directe ». La Voie directe est basée sur le discernement spirituel (entre l’illusion dualiste et la Réalité, qui est fondamentalement non-duelle) et la contemplation de la Nature essentielle.

La pratique du Jnana Yoga peut être entreprise sans passer par celles d’autres formes de yoga, mais elle peut également couronner un parcours comprenant, par exemple, Hatha Yoga et Kundalini Yoga (dans l’optique du Yoga intégral ou Raja Yoga). Cette pratique est avant tout méditative et contemplative. Cependant, elle vise le samadhi naturel et spontané (sahaja samadhi), qui seul permet l’intégration du dynamisme naturel de l’esprit dans la « contemplaction » non-duelle, c’est-à-dire pas seulement lors des séances de méditation mais aussi dans l’activité quotidienne ; à ce niveau d’intégration de tous les aspects de la Vie dans l’état naturel du Yoga (donc de Jnana, la Connaissance gnostique), la pratique mérite le titre de Yoga Royal (Raja Yoga).

Formellement, la pratique du Jnana Yoga consiste en trois grandes étapes :

Shravana, qui correspond à « l’écoute » de la Vérité concernant la Nature essentielle ; introduction orale et symbolique qui en principe débouche sur une première « rencontre » ou « face-à-face » avec ladite Nature lors d’une expérience contemplative ;

Manana, qui corresponds à la réflexion et à la méditation proprement dite ; cette dernière consiste généralement à maintenir l’expérience contemplative (donc la réalisation, obtenue préalablement par « l’écoute ») à travers une enquête concernant la nature de l’idée/sentiment « je », mais aussi d’autres méthodes spécifiques permettant de contempler directement la Nature vide, claire et rayonnante de l’esprit.

Nidhidhyanasana, qui correspond à la continuité naturelle de la pratique consistant à demeurer fermement établi dans l’état/flux de réalisation spirituelle, donc dans la vue non-duelle, quelles que soient les circonstances.

La méthode de l’Embryon d’Or étant basée sur la reconnaissance directe de la Nature essentielle de l’esprit, elle permet d’intégrer les autres niveaux de yoga (Hatha/physique et Kundalini/subtil) dans l’état de Jnana (« connaissance » ou réalisation spirituelle). Elle est d’autre part inspirée de l’Ati Yoga tibétain, qui permet de parvenir aux plus hauts niveaux de réalisation et d’intégration de la Connaissance non-duelle.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le Jnana Yoga (à venir).