Kundalini Yoga : la Voie de l’Energie

Comme son nom l’indique, cette forme de yoga vise l’éveil de la Kundalini, c’est-à-dire l’éveil de l’énergie interne (la Shakti, qui est triple en nature : mentale, pranique et corporelle), en travaillant directement avec elle, ainsi qu’avec avec le réseau des méridiens subtils (nadis) et des centres vitaux subtils (chakras) du sukshma sharira : le corps subtil, en lequel peut circuler la Kundalini si ce dernier est purifié. Le Hatha Yoga prépare cet éveil énergétique et spirituel en travaillant indirectement sur le corps subtil, avec le « levier » du corps physique, au moyen d’un large éventail de postures et de kriyas physiques ; le Kundalini Yoga prend la suite en travaillant directement avec le corps subtil, au moyen de quelques postures essentielles (principalement les postures de méditation assise), de pranayamas ciblés et de kriyas spécifiques, permettant d’ouvrir les canaux subtils pour qu’y circule l’énergie sublimée.

Dans l’optique du Yoga Intégral (ou Raja Yoga), le processus du Kundalini Yoga, qui appartient à la Voie de l’Energie, est censé déboucher sur la Voie de l’Essence avec le Jnana Yoga.

Mahamudra, un sceau énergétique du Kriya Kundalini Yoga traditionnel

Il existe deux grands types traditionnels de Kundalini Yoga, révélés par les Siddhas de l’Inde : une forme est plus rattachée à la pratique (« avec effort », au départ du moins) de kriyas, c’est-à-dire (dans ce cas précis) d’une combinaison de pranayamas et de mudras spécifiques ; quand l’autre forme, qui n’implique aucun effort personnel mais dépends de l’abandon total à la Shakti éveillée par la grâce du Maître (incarné, ou par la Vie elle-même), est directement rattachée à la Voie de L’Energie. Ainsi, la première forme traditionnelle de Kundalini Yoga permet une transition progressive entre la Voie de l’Effort personnel et la Voie de l’Energie, quand la seconde forme fait entrer directement dans la Voie de l’Energie éveillée.

Chacune de ces deux formes impliquent une initiation spécifique, prenant la forme d’instructions et d’un « transfert » énergétique (Shaktipat) favorisant l’éveil de l’énergie et l’ouverture du corps subtil.

Pour différencier ces deux types de Kundalini Yoga (et aussi pour la distinguer du Kundalini Yoga moderne, moins traditionnel, enseigné par Yogi Bhajan et assez répandu en Occident), nous avons choisi de nommer la première forme Kriya Kundalini Yoga (où les kriyas sont encore envisagés sous l’angle de l’effort personnel), et la seconde Siddha Kundalini Yoga (où les kriyas se déroulent automatiquement et spontanément).

D’autre part, la méthode de l’Embryon d’Or est une autre forme intégrale de yoga/chi kong basée sur l’éveil de la Kundalini. Le Bala Yoga, qui est principalement une forme de Hatha Yoga, met aussi l’emphase sur la sublimation de l’énergie interne, permettant de se familiariser avec elle pour la faire circuler harmonieusement.

Cliquez ici pour en savoir plus sur la Force de Vie nommée Kundalini et la Shaktipat (à venir).

Cliquez ici pour en savoir plus sur le Kundalini Yoga (Kriya et Siddha), (à venir).

Cliquez ici pour en savoir plus sur le Corps subtil (Chakras et Nadis), (à venir).